09 septembre 2006

Se faire siliconer...les cheveux

Hair_1

Si vous avez l’impression que vos cheveux sont rêches, qu’ils regraissent de plus en plus vite, que vous passez de shampooings en après-shampooings en artifices de toute sorte sans jamais faire le bonheur de votre ingrate chevelure (mais bien celui de votre banquier), je vous encourage à un geste simple : lire les étiquettes de vos produits.

L’action des silicones, que l’on retrouve à plus ou moins haute dose dans la majorité des shampooings et après-shampooings traditionnels, est souvent bluffante au départ car ils recouvrent les cheveux d’une mince pellicule et cette gaine, en comblant les brèches, donne au cheveu un aspect doux, brillant et lisse. Cette pellicule qui subsiste après lavage donne l’illusion que les cheveux ont été soignés alors qu’il ne s’agit que d’un vernis. (Noter que certains silicones s’éliminent mieux que d’autres au lavage mais leur « intérêt » justement est moindre puisque le cheveu est moins gainé).
Cette persistance a pour inconvénient qu’au fil des shampooings, les silicones vont peu à peu s’accumuler sur la peau et les cheveux. Cet enrobage va empêcher le cuir chevelu de bien respirer et va agir sur les cheveux comme une barrière en rendant plus difficile l’efficacité des masques, des colorations, des permanentes, etc. A terme : l’effet bluffant du début laisse place alors à une botte de paille, objet de tous vos courroux.
Les silicones sont donc à utiliser en étant consciente qu’ils ne soignent pas mais masquent les défauts, et à employer de façon modérée sous peine de voir les cheveux ternir, regraisser très vite et le cuir chevelu s’emballer (excès de sébum, démangeaisons).

Alors comment reconnaître ces faux amis? Ils s’appellent
diméthylpolysiloxane, diméthicone, diméthiconol, phényldiméthylpolysioxane, phényldiméthicone, cyclométhicone, aminopolysiloxane ou amodiméthicone.
Si vous ne pouvez pas vous passer d’eux, je vous conseille de rincer au maximum les cheveux après chaque shampooing et d’utiliser de temps à autre un shampooing clarifiant qui va nettoyer en profondeur et remettre un peu les compteurs à zéro. Noter également que l’aspect des cheveux s’améliore parfois (temporairement) en changeant de marque de shampooing, c’est juste que le nouveau shampooing n’utilise pas les mêmes silicones, pas la même quantité, etc. Après quelques utilisations : l’illusion se dissipe et c’est reparti pour un tour...

Considérez plutôt vos cheveux comme vos amis et traitez-les comme tels, en les chouchoutant comme ils le méritent et en leur réservant les meilleurs produits car il ne suffit pas de prendre des shampooings sans silicone pour avoir de beaux cheveux : s'il sont de mauvaise qualité ça se verra aussi.

Pour les cheveux normaux, le gel douche Sanoflore miel/orange convient très bien (voir mon billet du 3 septembre). PourMelvita_shampooing_1 les cheveux déshydratés, moi je recommande le shampooing Melvita pour cheveux très secs (à ne pas confondre avec celui pour cheveux secs uniquement) au beurre d’olive, au karité et à l’huile essentielle d’orange. Ce shampooing a une bonne odeur de cake à l’orange, les cheveux sont brillants et tout doux. Il apporte du ressort aux boucles, une once de volume et les cheveux regraissent moins vite - un plus pour celles qui ont les cheveux secs mais les racines grasses. Environ 8€ les 200ml : à utiliser de façon régulière ou en cure suivant vos besoins et moyens. Normalement il hydrate bien et se suffit à lui-même (personnellement je n’utilise pas d’après-shampooing) mais si vos cheveux en ressentent le besoin, n’hésitez pas à le combiner avec un masque nourrissant ou un après-shampooing doux. La différence avec les shampooings non naturels est visible sous 3 semaines en moyenne mais il se peut qu’il y ait une phase de transition chimique/naturel difficile au départ. Insistez : votre seul risque est qu’il devienne votre shampooing fétiche.
Certifié par Ecocert, shampooing bien entendu garanti sans alcool, parabènes, silicones, sans sodium - ou magnésium - lauryl éther sulfate, sans DEA, PEG, PPG, produits éthoxylés, conservateur chimique ou parfum de synthèse. Bref pas de cochoncetés, que du tout bon ! sans oublier : cerise sur le gâteau (à l’orange pour celles qui suivent) que les shampooings Melvita ne sont pas testés sur les animaux.
PS: Si ce shampooing est trop riche pour vos cheveux, vous pouvez essayer celui de Melvita pour cheveux secs uniquement mais bon, il faut aimer son odeur de lavande.  

Si pour votre blog ou votre site personnel,  vous souhaitez vous inspirer, reproduire tout ou partie de cet article: aucun souci à condition de mentionner dans votre article clairement  votre source: http://biolia.canalblog.com. Pour tout autre utilisation,  me contacter pour autorisation préalable.

Posté par Biolia à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Se faire siliconer...les cheveux

    Où ?

    Salut, j'aimerais acheté certains des articles que tu conseilles, mais je voudrais savoir si on peut les trouver que dans des magasins bio ou aussi dans des parapharmacie normales ?
    Voila, merci
    +++

    Posté par Lili, 10 septembre 2006 à 20:17 | | Répondre
  • J'ai essayé

    J'ai également essayé le shampooing les cheveux sont très doux et avec du volume
    vraiment un tres bon shampooing
    il sera dans mes préférés
    merci encore de ton info

    Posté par dulce, 15 novembre 2006 à 11:39 | | Répondre
Nouveau commentaire